Centre Interculturel de Mons et du Borinage
Centre Interculturel de Mons et du Borinage
Centre régional pour l'intégration des personnes étrangères ou d’origine étrangère
Personnes étrangères

L’examen théorique

Dès l’âge de 17 ans, vous pouvez passer l’examen théorique.

Vous devrez le passer dans un centre d’examen (pour trouver un centre d’examen, consultez le site du Groupement des Entreprises agréées pour le Contrôle Automobile et le Permis de Conduire (GOCA)  http://www.goca.be/fr/p/centres-d’examens) où seront testées vos connaissances du code de la route (http://www.code-de-la-route.be/).

 
Si vous réussissez l’examen théorique, vous passerez, directement après, un test de vue. Ensuite, vous devrez aller chercher votre permis de conduire provisoire dans votre administration communale (mais vous ne le recevrez pas tout de suite et il est payant) et vous pourrez commencer votre stage de conduite pratique (voir « L’examen pratique »).
Si vous échouez, vous pourrez le repasser mais pas le même jour.

ATTENTION!

>> Si vous passez votre permis théorique en filière libre et que vous échouez 2 fois, vous devrez passer par une école de conduite agréée pour 12 heures de cours théoriques (voir ci-dessous).
Pour vous aider, vous pouvez faire appel à une auto-école (ou école de conduite agréée), à un autre organisme qui propose une aide à l’étude du permis théorique ou encore apprendre le code de la route par vous-même (filière libre).
>> Les auto-écoles sont payantes et souvent fort coûteuses.

 

A savoir :

  • le jour de l’examen, vous aurez besoin de votre pièce d’identité officielle et vous devrez payer une redevance (elle est de 15€ pour le permis B).
  • Il est possible de passer son examen théorique en séance spéciale (sur rendez-vous uniquement) en payant un complément de redevance de 86 €. Ces séances sont possibles dans les cas suivants :
    • Pour les personnes qui ne parlent pas l’une des 3 langues nationales (français, néerlandais, allemand) : elles peuvent faire appel à un interprète (traducteur-juré).
    • Pour les personnes sourdes et/ou muettes : elles peuvent demander d’avoir un traducteur en langage gestuel (langue des signes).
    • Pour les personnes qui peuvent prouver que leurs facultés mentales ou intellectuelles ou leur niveau en alphabétisation sont insuffisants pour passer l’examen « normal » (preuves : attestation d’un centre psycho-médico-social, d’un CPAS, d’un institut d’enseignement spécial, d’un centre d’observation et de guidance ou d’un centre d’orientation professionnelle).
    • Pour les personnes qui ont échoué au moins 5 fois à l’examen audiovisuel.

Plus d’informations sur le permis théorique, sur le site du GOCA

Les autres organismes de la région qui proposent des cours théoriques :

  • les mutualités : certaines mutualités proposent des cours théoriques et parfois pratiques à moindre coût que les auto-écoles (ou en partenariat avec celles-ci). Renseignez-vous auprès de votre mutualité.
  • Certains PCS, CPAS et Services d’Insertion Sociale (SIS) proposent une aide à l’étude du permis théorique, de même que certaines associations. Pour plus d’informations, n’hésitez pas à nous contacter au 065/61.18.53

Mais attention, tous ces cours ne sont pas reconnus officiellement, donc, renseignez-vous si vous êtes obligé de passer par des cours théoriques parce que vous avez raté deux fois votre examen.